Le début du dictionnaire de Jean Chassagneux :
Le patois de Saint-Jean-Soleymieux (le potué de Sin-Dzouan-Sulémi), essai de lexique patois-français


A
Abitsu (l’) : n. m., séminariste (péjoratif).
Abru (l') : n. m., pl. le z'abru, l'arbre.
Acleya : v., passer une volée.
Acru : adj., f. acruo, âcre.
Ail (l') : n. m., pl. le z'ail, l'ail.
Ale ! : interjection, allez, allons ; ale,  vïn ma : allez, viens donc.
Alo (l’) : n. f., pl. le z’ale, l’aile, péjorativement bras.
Alo (l’) : n. f., pl. le z’ale, la halle du marché.
Ambignu (l') : n. m., pl. le z'ambignou, le nombril.
Amboussö (l’) : n. m., pl. inv., l’entonnoir.
Ambru (l’) : n. m., pl. le z'ambru, l'osier.
Âmo (l’) : n. f., pl. le z’âme, l’âme, la partie essentielle d’un outil : mon couté o ma plu l’âmo : mon couteau n’a plus que l’âme (sa lame est totalement usée).
Ampouébré (l') : n. m., pl. le z'ampouébré, le framboisier.
Ampouèbru (l') : n. m., pl. inv., la framboise.
Âna (l’) : n. f., pl. le z’ânè, le tonneau d’environ 100 litres, fr. loc. : «l’ânée», charge d’un âne.
Anchan : adj., f. anchano, ancien, vieux ; l’anchan tin : jadis.
Andïn (l') : n. m., l'andain, quantité d'herbe qu'un faucheur peut abattre à chaque pas qu'il fait (Larousse).
Andogna : v., faire des andains ; le prouo é t'andogno : l'herbe du pré est en andains.
Andze (l'): : n. m., pl. inv., l'ange.
Anglu (l') : n. m., pl. le z'angle, l'angle.
Antche (l') : n. f., pl. le z'antze, la hanche.
Ânu (l’) : n. m., pl. inv., l’âne.
Arbo (l') : n. f., pl. le z'arbe, l’herbe.
Armo (l’) : n. f., pl. le z’arme, l’arme.
Artche (l’) : n. f., pl. le z’artze, coffre à fromage.
Assemin (l') : n. m., la jeune bête qui est gardée pour la reproduction (de semer, semence) ; voir essemin pour le grain.
Arto (l’) : n. f., pl. le z’arte, les petits acariens qui se développent sur la croûte de certains bons fromages ; fr. loc. « artison ».
Ata (se) : v., se dépêcher.
Audianche (l') : n. f., pl. le z'audiansse, la comparution devant le juge de paix, le mardi, à Saint-Jean.
Ayé (l') : n. m., pl. le z'ayé, l'alisier.

B
Ba  (le) : n. m., pl. inv., le bas ; in vé le ba : vers le bas.
Ba (le) : n. m., pl. inv., le bas, la chaussette.
Bado-bê : adj., inv., qui ouvre le bec, ne sait plus que faire, qui n'est pas bien malin ; é t'in gran bado-bê : c'est un grand "ouvre bec".
Bado-gôrdje : adj., inv., qui ouvre la bouche, cf. bado-bê, bête ; ko vë kô bado-gôrdje ? : qui est ce grand "bouche ouverte" ?
Balo (lo) : n. f., pl. lé bale, la balle du fusil, du linge, le ballon de l'enfant.
Balu (le) : n. m., pl. inv., le bal.
Ban (le) : n. m., pl. inv., le ban des publications.
Ban (le) : n. m., pl. inv., le banc pour s’asseoir ; l’établi du menuisier.
Bansa (in) : en équilibre, à califourchon.
Bantche (lo) : n. f., pl. lé bantse, la planche à laver.
Barbo (lo) : n. f., pl. lé barbe, la barbe.
Basto ! : interjection, une minute ! c'est à voir.
Bâtche (lo) : n. f., pl. lé bâtse, la bâche.
Bâto (lo) : n. f., pl. lé bate, la barate.
Batre : v., battre ; battre les gerbes ; fo batre lo poya : il faut battre la "paillée" ; battre lo pochon : "battre la passion", battre au fléau tout seul (ce qui est très fastidieux).
Bâtu (le) : n. m., pl. lou bâtou, le bâton.

...

Retour au sommaire